Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

LA CASE

LA CASE

EMBLEME DU PAYS KANAK

 

Symbole de la culture mélanésienne, la case demeure l’habitation ancestrale qui caractérise le paysage des villages kanak. Elle se distingue d’autres habitats calédoniens par ses différentes fonctions liées aux rapports sociaux du clan.

Selon les provinces et les îles, les cases présentent des formes différentes, mais la structure ronde est la plus traditionnellement utilisée par les bâtisseurs.

Les matériaux de construction sont généralement composés de végétaux. Sur la Grande Terre le torchis ou le ciment sont également utilisés pour l’édification des murs.

Habilement conçue, la case permet de conserver la chaleur ou préserver la fraîcheur selon les conditions climatiques. Sa conception résiste efficacement aux vents des cyclones.

La case domestique (familiale) peut héberger une famille et d’autres personnes du même clan, les enfants sont logés à l’arrière de l’espace intérieur. L’entrée est basse pour contraindre le visiteur adulte à se courber pour la franchir. Cette attitude signifie le respect témoigné aux habitants de la case. L’aménagement est sobre, composé d’une étagère, une simple fenêtre et le sol est tapissé de nattes et feuillages. Meubles et ustensiles contemporains s’introduisent progressivement dans cet univers préservé.

Malgré ces quelques concessions à la modernité, la structure architecturale de la case demeure l’expression du respect et de la coutume qui scellent les liens sociaux. Chaque élément qui compose l’habitation symbolise la structure hiérarchique du clan et sa cohésion sociale. La construction d’une case est réalisée par l’ensemble de la communauté ou chaque groupe exerce des tâches qui lui sont dédiées. Les gestes coutumiers qui accompagnent chaque étape de l’édification expriment le sentiment spirituel lié à cette œuvre commune.

 

La Grande Case

 

Bâtie sur un  tertre sacré, entouré de grandes barrières en bois, la Grande Case domine par sa taille les cases de la tribu. Elle représente le pouvoir et la gloire du clan, c’est un lieu sacré ou personne ne peut pénétrer ou s’approcher sans y être invité.

Ce sanctuaire est consacré au respect de la parole et du silence, les anciens s’y réunissent pour décider d’actions collectives, guidés par la sagesse et la présence des ancêtres.

Plusieurs symboles sont attribués à la Grande Case : représentation de la société kanak traditionnelle, fondation de la chefferie, participation des clans à la construction ou image de l’homme.

Comme pour les cases domestiques, l’édification de la Grande Case est un acte social et spirituel. Les paquets magiques de protection sont disposés dans le faîtage et au pied du poteau central lors des cérémonies de gestes coutumiers.

 

Eléments fondamentaux de la Grande Case

Expression ancestrale de la sculpture coutumière, les symboles représentés sur les structures de la Grande Case lient le travail de l’artiste au caractère sacré de la construction.

 

Le Poteau Central

C’est l’axe fondamental de la Grande Case sur lequel la charpente sera élaborée. La recherche, l’abattage et le transport du tronc d’arbre qui constituera le poteau central suit les coutumes et les rites selon des traditions léguées par les anciens. Une grande cérémonie est organisée lors de son implantation. Le poteau central, rarement sculpté, est entouré des poteaux du tour de case qui présentent souvent des sculptures représentant les clans d’une même chefferie. Cette architecture exprime l’équilibre de la société kanak.

 

Les Gardiens du Seuil

La conception d’une entrée basse oblige le visiteur a témoigner d’une attitude respectueuse. Le seuil et les appliques de chambranle en bois sculpté démontrent le souci du sculpteur pour l’expression de la parole et le symbole de la figure ancestrale.

 

La Flèche Faîtière

Hissée dans l’alignement du poteau central, la flèche faîtière est le plus puissant des symboles du clan. La sculpture de l’ancêtre qui domine la flèche et les ornements qui l’entourent signifient le respect des coutumes et traditions. La flèche faîtière a été choisie comme emblème du Pays Kanak.

 

PLUS D’INFORMATIONS 

 

Le Guide Mwakaa

Les sentiers de la Coutume Kanak

Edité par le Centre Culturel Tjibaou

 

(bonne lecture avant la visite de l’espace coutumier du Centre Culturel Tjibaou)

www.adck.nc

 

Le site internet d’informations touristiques des Iles Loyauté

www.iles-loyauté.com

 

©Destination Iles Loyauté - Nouvelle-Calédonie

Stéphane Ducandas

Case traditionnelle

 

 

©Destination Iles Loyauté - Nouvelle-Calédonie

Stephane Ducandas

Chambranle de case